Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Dans le marais de Cambrin (Hauts de France) 62

Le 19 mars 2017, 08:59 dans Humeurs 62

 

 

Le marais de Cambrin était un lieu de pêche et de chasse. Il s’est asséché lorsqu’une centrale thermique près des marais a prélevé toute l’eau.

 

Puis, lorsque la centrale a fermé, l’eau est revenue, les arbres ont été inondés, certains sont morts et d’autres,

amateurs d’humidité : aulnes, saules, frênes

ont pris racine à côté de troncs dénudés.

 

La nature a repris ses droits et ce sont maintenant de nombreux types de plantes, des quantités de champignons, de variétés d’oiseaux nicheurs, d’espèces de papillons de jour, d’amphibiens, des libellules qui peuplent le marais.

 

 

 

Pour permettre l’accès des visiteurs, le site a été aménagé mais au minima pour ne pas troubler la tranquillité qui y règne et préserver ainsi l’avenir de la bio-diversité

 

 

La promenade y est très agréable,on voudrait s’y attarder mais…Les dos se révoltent et il va falloir rentrer !…

 

Nous sommes heureux d’avoir eu un temps sympa qui nous a permis de faire une belle balade pré-printanière.

 

 

 

 (Photos mamischa)

 

 

 

 

QUELQUES PENSEES HUMANISTES

Le 6 mars 2017, 00:47 dans Humeurs 42

 

 

ETRE HOMME, c’est précisément

être responsable,

C’est sentir, en posant sa pierre,

que l’on contribue à bâtir le monde.

 

Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944)

 Ecrivain et aviateur français

 

 

 

ETRE LIBRE, ce n’est pas 

seulement se débarrasser

de ses chaînes ; c’est vivre 

d’une façon qui respecte et

renforce la liberté des autres.

 

Nelson Mandela (1918), 

ancien président d’Afrique du Sud,

 

Prix Nobel de la Paix (1993)

 

 

 

LA PLUPART des hommes font

du bonheur une condition.

Mais le bonheur ne se rencontre

que lorsqu’on ne pose pas

de condition.

 

Arthur Rubinstein (1887-1982) 

pianiste polonais

 

 

UN SOURIRE coûte moins cher

que l’électricité, mais donne

autant de lumière

 

L’Abbé Pierre (Henri Grouès)

 

1912-2007) prêtre français

 

 

 

Ceux qui brûlent les livres

finissent tôt ou tard

par brûler les hommes

 

Heinrich HEINE 1801-1856 

Ecrivain allemand

 

 

 

Photos Mamischa

prises dans l’appartement

exceptée celle des crocus que 

j’ai tirée en promenade.

 

 

 

Gros bisous à vous toutes 

 

 

Grand merci à Mamietitine pour la réalisation de la signature

  

CHAT... OUILLE !

Le 3 février 2017, 11:51 dans Humeurs 87

 

 

 

Voyant les yeux du chat

brillants comme des braises, 

il en approcha

une allumette

et voulut l’enflammer.

le chat ne comprit pas

la plaisanterie et,

crachant et griffant,

lui sauta au visage.

 

Les frères Grimm,

 Les Musiciens de Brême

 

 

C’est un petit chat noir,

effronté comme un page,

Je le laisse jouer

sur ma table souvent.

quelquefois il s’assied

sans faire de tapage ;

On dirait un joli

presse-papiers vivant.

 

Edmond Rostand. Musardise.

« Le petit Chat »

 

 

 

 

 

je crois que, 

pour les bêtes comme pour les hommes,

Faire sa toilette 

c’est une des plus nécessaires distractions

 de la vie.

 

Pierre Loti. Une bête galeuse.

 

 

Si l’on pouvait

croiser l’homme et le chat,

ça améliorerait l’homme,

mais ça dégraderait le chat.

 

Mark Twain

 

 

J’avais alors deux ans,

et j’étais bien le chat le plus gras

et le plus naïf qu’on pût voir.

A cet âge tendre,

Je montrais encore 

toute la présomption

d’un animal qui dédaigne

les douceurs du foyer.

 

Emile Zola. Nouveaux contes à Ninon.

« Le Paradis des chats » 

 

 

BISOUS A TOUTES. PORTEZ VOUS BIEN !

 

 

POUR VOUS CES JOLIES FLEURS

 

 

Photos Pinterest

 

 

Voir la suite ≫